MSH-M.TV

Les modèles mathématiques, ressources ou mirages ?

Problè de chargement du lecteur vidéo.

Informations sur la vidéo :

Auteur(s)
 : Jean-Pierre Bourguignon IHES & CNRS
Activité : Séminaire 2009 - 2010
Programme : HiPhis - Histoire et philosophie des sciencesRSS
Lieu : Université Montpellier 2, France
Date : 18 mai 2010
Discipline : Histoire
Philosophie
Mathématiques
Langue :  
Mots-clés : Modèles mathématiques   
Télécharger :  Format SD - Format HD
Licence :  Licence Creative Commons

Les mathématiques sont nées de la volonté de comprendre le monde qui nous entoure en essayant d’abstraire de diverses situations des structures opératoires jusqu’à constituer une science à part entière avec ses concepts fondateurs, ses techniques et ses problèmes internes. Cette épopée n’a bien entendu pas fait cesser les questionnements extérieurs aux mathématiques qui ont continué à les stimuler, à les enrichir et à leur poser des défis. Le retour des connaissances mathématiques s’est opéré et s’opère via la construction de modèles qui traitent d’une réalité assez brute ou d’une réalité construite par exemple dans le champ d’autres sciences. L’importance prise dans un certain nombre de situations par l’utilisation de modèles mathématiques rend leur usage critique et quelquefois critiqué. Du coup on peut légitimement se demander s’il s’agit de ressources ou de mirages. Quelles sont les conséquences de cet état de fait sur les mathématiques et pour les mathématiciens ? Les mathématiciens peuvent-ils ignorer les questions de tous ordres que posent les modèles s’appuyant sur leur discipline ? Quels sont les enjeux d’un tel questionnement dans la pratique professionnelle, dans l’enseignement et dans l’appréhension que font de cette discipline les autres acteurs de la société ?

© Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier (MSH-M) 2006-2017Informations légalescontact@msh-m.org